Jean-Louis Forain et sa femme Jeanne Bosc, dans l’atelier du sculpteur Geoffroy de Ruillé, vers 1891
Musée d’Orsay, Paris, France

 


UNE AVENTURE ARTISTIQUE


MODESTIE, BOHEME & COMPLAISANCE


QUAND SYNCHRONISME RIME AVEC IMPRESSIONNISME


UN PHYSIONOMISTE DE PRESSE


LE FORAIN DES CAFES MONDAINS


SI  ZOLA ACCUSE, FORAIN  DESSINE


UNE SPIRITUALITE NAISSANTE


SOUS  L’UNIFORME


 

Edito

 

Si les années 20’ riment avec « Années Folles », 2021, nous y sommes !

Comment faire les présentations, sans évoquer cette crise inédite, qui a percuté nos vies, laissant planer

l’incertitude sur notre génération, provoquant une remise en question à tous égards, des modèles établis.

Si le XXème siècle fut agité par deux guerres mondiales, un krach boursier, deux chocs pétroliers, une guerre « froide d’idées » et des conflits sournoisement assassins sur l’ensemble du globe, la grippe espagnole faisait déjà des millions de morts – dans les années 20’ …

Malgré les signes annonciateurs, les moments difficiles que nous traversons forcent à constater qu’un grand nombre d’entre nous se montrent curieux et excités par la nécessité de résilience.

La première décennie de ce XXIème, marque les prémices de la fin d’un temps vers une nouvelle ère.

Tel est notre ressenti chez La Bourse Des Arts !

Nous souhaitons parler d’Art car nous y percevons un trésor : le témoignage de notre histoire, de notre incarnation sur terre.

L’artiste, intemporel, traverse des décennies de troubles, de conquêtes, de révolutions – et partant, il n’a eu de cesse de remettre en question, de créer, d’inventer, de bousculer, de s’adapter – et ce, à la lumière du talent, de son talent.

De tout temps – de la Préhistoire à la période édifiante de l’Antiquité Grecque et Romaine, jusqu’à la Modernité – l’art reste l’expression individuelle et la manifestation collective de notre condition humaine. Aucun autre domaine n’est aussi riche de bouleversements et investi de longévité.

La Bourse Des Arts est animée par le désir profond de revisiter « Le Patrimoine de l’Humanité », d’où jaillit la Création.

Nous souhaitons redonner vie et lumière à des réalisations injustement enfouies dans l’oubli. Chacun de nous sait que dans l’ombre des Maîtres universellement connus, d’autres créateurs ont inséminé le monde artistique.

Nous consacrons ces quelques lignes à l’un de nos plus grands artistes français du siècle dernier, Jean-Louis Forain. Né le 23 octobre 1852 à Reims, et décédé le 11 juillet 1931 à Paris XVIe, il épouse Jeanne Bosc en 1891 – une artiste peintre rayonnante de beauté et d’esprit, qui donne naissance à son fils unique, Jean-Loup. D’une existence quelque peu désordonnée à ses débuts, vous découvrirez comment cet homme passionné par son temps conquiert le monde à la force de son talent. Ami de Paul Verlaine et d’Arthur Rimbaud – avec lesquels il entretient une amitié de toujours – ses rapports intimes avec Edouard Manet, Edgar Degas ou encore Maurice Barrès, déterminent sa carrière de peintre aux côtés des impressionnistes.

D’une approche fougueuse et puissante, l’audace de son art révèle l’homme-artiste : de ses engagements politiques à ses prises de position – parfois regrettables – résonnent l’ensemble de son œuvre.

Nous vous souhaitons un agréable moment en notre compagnie, pour un voyage vers un autre temps, peu lointain du nôtre…

Afficher la suite

« Le hasard bavarde, le génie écoute. » - Victor Hugo. Caroline Bressolles est diplômée d’un Master de Langues & Civilisations en espagnol, et d’une Ecole de Conseil en Image & Communication. Créative et espiègle, elle est habitée par l’observation et l’intuition. Initiée, la lecture du monde de l’Art tel un écrin du « Beau », lui devient évidence…

ARTICLE PRÉCÉDENT

Salvador Dali

ARTICLE SUIVANT

Pierre-Alexandre Wille

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.